Members of the Wine Origins alliance gather on stage during Vinexpo Bordeaux 2017.

BORDEAUX, France — Aujourd’hui à Vinexpo, l’association internationale pour la protection des indications géographiques a organisé une conférence-dégustation à l’occasion de l’intégration de trois nouveaux membres : l’Institut du Vin de Colombie Britannique (Canada), la McLaren Vale (Australie) et les vignerons du Texas (Etats- Unis). Ces régions viticoles viennent rejoindre le mouvement visant à garantir que les indications géographiques sont protégées et correctement communiquées au consommateur.

« Le développement continu de notre coalition internationale confirme l’intérêt pour la protection des indications géographiques vinicoles et l’exigence d’un étiquetage garantissant l’authenticité du produit » a déclaré Jean- Marie Barillère, co-président du Comité Champagne. « Les consommateurs ont le droit d’être informés sur le lieu d’origine du vin qu’ils achètent. Bien que nous puissions être concurrents, nous voulons déclarer collectivement que la protection des indications géographiques est essentielle pour assurer l’authenticité des vins proposés aux consommateurs ».

Maxime Toubart, co-président du Comité Champagne, a précisé : «En tant que vigneron, je sais bien que les caractéristiques d’un vin proviennent du terroir. C’est pourquoi je suis fier que la Champagne soit à l’origine d’une association internationale de régions viticoles renommées, dédiée à l’éducation du consommateur sur l’importance de l’appellation d’origine ».

A l’occasion de Vinexpo 2017, la Champagne s’est associée aux régions vinicoles de Barossa, Chianti Classico, McLaren Vale, Napa Valley, Porto et Texas pour proposer une dégustation permettant d’illustrer l’influence du terroir d’origine sur le vin et comment un étiquetage trompeur est contraire à l’intérêt du consommateur.

« La région de McLaren Vale se réjouit de rejoindre cette remarquable organisation », a déclaré Jennifer Lynch, directrice générale de McLaren Vale Grape Wine & Tourism Associaion. « Les vins de notre région, comme tous les autres de la coalition, sont uniques et ne peuvent être produits dans aucune autre région du monde ».

Depuis 2005, date de la première « Déclaration » de la coalition, les efforts visent à attirer l’attention sur la protection des indications géographiques, sur les étiquettes et en ligne. Par exemple, en janvier 2016, le registre de noms de domaines américain Donuts a lancé de nouvelles extensions .wine et .vin. Au préalable, les membres de la coalition avaient travaillé avec Donuts pour s’assurer de la bonne utilisation de ces extensions.

« Nous sommes ravis de rejoindre ce groupement de régions viticoles internationales, un bon moyen pour mettre le problème des indications géographiques à l’ordre du jour, aux Etats-Unis et dans le monde », a ajouté Carl Money, membre fondateur de l’association des vignerons du Texas. « Nos membres ont hâte de s’associer aux actions pour obtenir la mention de la vraie origine du vin sur l’étiquette ».

Le président du British Columbia Wine Institute, Miles Prodan, considère pour sa part que « rien n’impacte autant le caractère d’un vin que son terroir d’origine. ». Il est « fier que les régions viticoles de Colombie Britanniques soient les premières du Canada à rejoindre des régions d’Europe, d’Australie et des Etats-Unis pour unir leurs voix à celles des associations de consommateurs et des simples consommateurs pour réclamer la protection des appellations d’origine ».

En signant la « Déclaration » de l’association, les membres reconnaissent que les indications géographiques sont des outils fondamentaux pour que les consommateurs identifient les vins issus de régions vinicoles spécifiques. Ils s’engagent à travailler ensemble à la sensibilisation et aux actions nécessaires pour s’assurer que ces noms soient protégés et respectés.

Bordeaux, le 20 juin 2017

###

La déclaration commune en faveur de la protection des appellations d’origine, créée en 2005, est actuellement signée par les régions suivantes : Barossa, Bordeaux, Bourgogne/Chablis, British Columbia, Champagne, Chianti Classico, Jerez-Xérès-Sherry, Long Island, McLaren Vale, Napa Valley, Oregon, Paso Robles, Porto, Rioja, Santa Barbara County, Sonoma County, Texas, Tokaj, Victoria, Walla Walla Valley, Washington state, Willamette Valley and Western Australia.

Pour plus d’information, origins.wine
Contact au Comité Champagne : M. Charles Goemaere – Tel. 03 26 51 19 30

Photograph includes the following representatives (left to right):

  1. James MARCH, CEO, Barossa Grape & Wine Association
  2. Silvia FIORENTINI, Marketing & Communication Manager, Chianti Classico Wine Consortium
  3. Carl MONEY, Founding Member, Texas Wine Growers; Owner, Pontotoc Vineyard
  4. Emma SWAIN, Immediate Past Chair, Napa Valley Vintners Board of Directors
  5. Jennifer LYNCH, General Manager, McLaren Vale Grape Wine & Tourism Association
  6. Darioush KHALEDI, Member, Napa Valley Vintners Board of Directors; Founder of Darioush winery
  7. Louisa FRY, Marketing and Communications, Instituto dos Vinhos do Douro e Porto
  8. Maxime TOUBART, Co-President, Comité Champagne; Champagne Maxime Toubart
  9. Jean-Marie BARILLÈRE, Co-President, Comité Champagne
  10. Ana BROCHADO, Promotion and Communications, Instituto dos Vinhos do Douro e Porto
  11. Rex STULTS, Government Relations Director, Napa Valley Vintners